L’accessibilité numérique : nouvel enjeu du e-learning

L’accessibilité numérique : nouvel enjeu du e-learning

Zoé Salaün Aucun commentaire 25 février 2016 11:00:00 CET eLearning Read in english

Zoé Salaün - AuthôtZoé Salaün, Customer Service Manager chez Authôtest notre invitée cette semaine pour aborder le sujet de l'accessibilité numérique dans le secteur e-Learning.

N'hésitez pas à lui poser vos questions dans les commentaires! 

L’Union Européenne définit l’e-learning comme "l’utilisation des nouvelles technologies multimédias d’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant d’une part, l’accès à des ressources et à des services, d’autre part les échanges et la collaboration à distance".

Cette formation en ligne est donc devenue un acteur incontournable du système éducatif : le revenu global de l’industrie du e-learning est de 107 milliards de dollars en 2015. 

Qu'est-ce que l'accessibilité numérique?

Les MOOCs (Massive Open Online Course) tiennent une part grandissante dans cet apprentissage numérique. Ce sont des cours en ligne sous forme de vidéos, ouverts à tous, dans tous les domaines et pour tous les niveaux. Il existe une dimension de partage, d’échange et d’interaction importante au sein des plateformes proposant des MOOCs. Il est intéressant de noter que ces cours ne s’adressent pas seulement aux étudiants mais aussi aux entreprises qui sont de plus en plus nombreuses à utiliser les MOOCs pour former leurs salariés.
La croissance de la formation en ligne par les entreprises devrait atteindre 13% par an jusqu’en 2017 ! (source eLearning Infographics)

C'est dans ce contexte qu'est apparu la notion d'accessibilité numérique:

L’accessibilité numérique estDéfinition de l'accessibilité numérique
"la mise à disposition de ressources numériques à tous les individus, quels que soit leur matériel, leur infrastructure réseau, leur langue, leur culture, leur localisation géographique ou leurs aptitudes physiques ou mentales".

Source : Edutheque 

L’objectif est de respecter l’égalité des droits et des chances notamment en favorisant la communication entre les entendants et les personnes ne percevant pas la parole. Selon le respect de ces normes, les sourds et malentendants doivent pouvoir lire, voir et comprendre les vidéos des cours sans aucune difficulté technique.

La retranscription et les sous-titres dans l'eLearning

Les initiatives innovantes liées à l’usage d’Internet et des TIC prennent une part primordiale dans la communication en rendant la parole accessible à tous et pour tous.

Une fois la vidéo d’un cours réalisée arrive la question du sous-titrage. La retranscription de la parole en texte est alors nécessaire ! 

Un système de retranscription automatique basé sur la technologie de reconnaissance vocale permet de transformer toute conversation audio en texte. Tout le contenu audio d’un cours en ligne devient alors du texte sous forme de sous-titres pouvant être directement intégré à la vidéo.

Les sous-titres sont également utiles pour la traduction : ils permettent de diffuser votre contenu multimedia et e-learning à une audience encore plus large. 

En plus de sous-titrer leurs cours, les plateformes d’e-learning peuvent également mettre à disposition de leurs apprenants la transcription complète du contenu. Cela ajoute un support répondant aux normes d’accessibilité numérique.

 Sous-titrer vos vidéos permet d'augmenter l'accessibilité des cours en ligne à une plus grande audience

Comment créer des sous-titres ?

  1. Réaliser des sous-titres à la main 

    Vous pouvez incruster les sous-titres dans la vidéo en les insérant directement dans la table de montage avec des calques de textes lors de la post-production, ou vous pouvez réaliser un fichier externe, séparé de la vidéo, que vous ajoutez par la suite. Cette dernière solution semble plus adaptée : les sous-titres séparés de la vidéo sont plus flexibles, de meilleur qualité et plus faciles à éditer.

    Pour un seul sous-titre, trois informations sont nécessaires :
    - le temps à partir duquel le sous-titre s'affiche (Time code de début)
    - le temps où s'arrête l'affichage (Time code de fin)
    - et le texte du sous-titre.

    Vous pouvez pour cela utiliser des logiciels de sous-titres spécialisés comme Subtitle Workshop ou Time Adjuster qui vous assistent durant ce travail cependant, cela reste un processus long et fastidieux.

    Exemple d'un fichier srt réunissant les sous-titres d'un cours elearning

  2. Réalisation avec un système de retranscription automatique en ligne 


    Plus simple d’utilisation, cette solution professionnelle et complète vous permet en un clic d’obtenir l’export sous-titres à partir du fichier vidéo.
    Avec l’application en ligne Authôt, envoyez votre vidéo en retranscription puis obtenez le texte correspondant. Ci-dessous l’interface de l’application Authôt avec une retranscription réalisée à partir d’un fichier audio ou vidéo.

    L'application Authôt permet de générer des sous-titres facilement
    Vous pouvez alors exporter ce texte directement au format sous-titres désiré (srt. webvtt….) pour obtenir le fichier sous-titres indépendant. Il vous sera alors demandé les informations nécessaires au sous-titrage (vu précédemment).

    Avec Authôt, l'accessibilité numérique est facile à mettre en place

    Le système automatique d’Authôt synchronise l’audio avec le texte, ce qui permet un bon alignement et la possibilité d’obtenir également le texte par Timecode.

    Le temps et les coûts liés à l’activité de sous titrage sont désormais divisés par 2 !

logo_libcastUne fois vos sous-titres générés, insérez-les à votre vidéo sur la plateforme d'hébergement et de diffusion en ligne Libcast! 

en savoir plus 

Zoé Salaün - Authôt

Zoé Salaün 
Customer Service Manager
Authôt.com
Le blog Authôt