Améliorer la mémorisation du message avec la vidéo

Améliorer la mémorisation du message avec la vidéo

Anne-Sophie Poupard Aucun commentaire 14 mars 2019 09:00:00 CET Tendances Vidéo Marketing

Il existe trois phases principales dans le processus de mémorisation qui sont très semblables à celui que nous appliquons pour traiter une vidéo :

  • l'encodage : c'est l'acquisition d'une information dans son aspect principal (sans les détails),
  • le stockage : c'est la façon dont est retenue, structurée et hiérarchisée une information parmi d'autres déjà stockées, 
  • la récupération / actualisation : c'est le processus qui permet de récupérer et reformuler des éléments de la mémoire.

Alors, comment améliorer ce processus grâce à la vidéo dans le but d'atteindre votre objectif (vendre, former etc.) ?

 1 - L'utilisation du storytelling

 
Le storytelling, c'est une méthode marketing qui permet de mettre au coeur de l'action le spectateur. Celui-ci s'identifie au protagoniste, qui se heurte à une problématique (qu'il arrive à résoudre par la suite). Ainsi, le spectateur éprouve forcément une ou plusieurs des six émotions primaires :  la joie, la surprise, le dégoût, la tristesse, la colère et la peur. Une étude américaine a démontré que les émotions positives aidaient à la mémorisation. C'est pourquoi, il est fortement conseillé d'utiliser le storytelling dans votre vidéo si vous souhaitez une meilleure mémorisation.  

En savoir plus : Le storytelling en vidéo améliore la conversion client

2 - La multiplication du message 

La mémorisation du message sera optimale si votre audience comprend ce dont vous parlez dans votre vidéo. Pour cela, répéter le message plusieurs fois, mais de différentes façons, peut aider à stimuler la mémoire. Par  exemple vous pouvez planifier trois vidéos dont le message principal ou l'objectif sont les mêmes. Ces vidéos devront être publiées à différents intervalles (par exemple une semaine après la première vidéo, deux semaines après la deuxième vidéo, un mois après la troisième vidéo). La répétition du message principal optimisera votre objectif. C'est une méthode très utilisée en publicité, et qui est efficace si votre objectif est d'améliorer votre reconnaissance de marque. 

3 - Des éléments de langage au sein-même de la vidéo

C'est lié au deuxième point de cet article, l'utilisation d'éléments de langage au sein de votre vidéo peut également aider à la mémorisation
Le silence, une répétition d’un mot, un adjectif ou encore un tic de langage, sont différentes manières d’améliorer la mémorisation car elles captent l'attention de l'audience et aident à l'encodage de l'information. 
 

4 - Une incitation à l'action 

Pour une relation plus engagée entre un spectateur et une marque, il est important que le spectateur soit acteur et fasse une action. 
Un « j’aime », une note, un commentaire, un partage, un clic, une réponse à un sondage ... autant de façons différentes qui permettent d’engager le spectateur. 
Toute action implique une émotion qui aidera dans le processus de mémorisation.
Vous pouvez donner un coup de pouce à votre audience en incitant de différentes façons à l’action : directement dans le texte de la vidéo « n’hésitez pas à commenter » ou indirectement, en insistant sur certaines émotions pour les faire réagir. 
  
logo_libcast

Libcast, la plateforme vidéo pour les professionnels !  

Notre service est utilisé par de nombreuses entreprises pour héberger, diffuser et collecter toutes leurs vidéos destinées à être distribuées sur des supports internet.
Découvrir Libcast
Anne Sophie

Anne-Sophie Poupard 
Marketing Manager
@Libcast