Comment réaliser une vidéo d'entreprise en interne ?

Comment réaliser une vidéo d'entreprise en interne ?

Angelique Aizpitarte Aucun commentaire 7 janvier 2016 15:30:00 CET Production vidéo Read in english

Comme chaque année, arrivé Novembre, nous avons abordé la question:  "Comment présenter à nos clients nos voeux pour la nouvelle année ?"  
Pour une plateforme d'hébergement vidéo, produire une vidéo d'entreprise nous a semblé naturel. Bien qu'aucun de nous n'ait de compétences techniques en production audiovisuelle, nous nous sommes lancé ce défi en faisant participer toute l'équipe.

L'équipe marketing a préparé en amont la demi-journée de tournage : nous avons réalisé un storyboard, prévu le matériel nécessaire, fait des tests. Nous avons par la suite informé tous les participants de ce qu'ils auraient à faire durant le tournage ainsi qu'une tranche horaire durant laquelle ils devaient se tenir disponible pour le tournage. Malgré toute cette préparation, nous nous sommes confrontés à des problèmes. 

Quels sont les enseignements que nous pouvons tirer de cette expérience ? 

 

1- Prévoir le fond sonore avant le tournage

Vous aurez besoin de plus de préparation si votre idée implique des dialogues ou paroles. La pièce où aura lieu le tournage devra être silencieuse, ce qui implique que des clics de souris, clavier d'ordinateur ou conversations téléphoniques sont à bannir. Si vous devez tourner dans un open space, prévenez toutes les personnes qui pourraient être dérangées. 
De plus, l'ajout de dialogue implique une préparation et un travail post-production plus importants : réalisation d'un script, préparation plus longue pour répéter les dialogues avant de filmer etc.
Vous aurez également besoin a minima d'un micro (à rajouter sur la caméra, un micro-cravate ou pour les plus ambitieux, une perche) pour pouvoir enregistrer un son de bonne qualité. Lors du montage, vous devrez synchroniser le son et la vidéo. Un travail plus fastidieux vous attend si vous changer d'angle de vue lors d'une scène par exemple. 

Dans notre cas, nous avons décidé de réaliser une vidéo muette (avec musique de fond). Nous travaillons en open space, et nous ne pouvions pas nous permettre de stopper toute l'activité de l'entreprise pendant une demi-journée. Lorsque certains tournaient, d'autres travaillaient... ou répondaient au téléphone sans que cela ne perturbe ou retarde le tournage !

ConseilConseil : Assurez-vous que vous disposez bien des droits d'utilisation concernant la musique que vous utilisez. Sinon, vous pouvez utiliser une musique libre de droits que vous pourrez trouver sur des sites comme Jamendo, YouTube Library ou encore Free Music Archive.

2- Eviter les faux raccords

Vous aurez peut-être une seule caméra pour filmer la totalité de la vidéo. Lorsqu'il y a plusieurs angles de vue à filmer, il faudra déplacer la caméra.
Vous n'avez pas forcément besoin d'une caméra onéreuse. Un appareil photo de bonne qualité avec l'option caméra peut suffire. Par exemple, nous avons utilisé un appareil photo reflex Canon EOS 550 D avec un objectif 18-55mm.
Un faux raccord est vite arrivé. Lors du tournage, vous pouvez penser qu'un plan a correctement été filmé, mais lorsque vous assemblez la vidéo, vous vous rendez compte d'un faux raccord avec le plan suivant, d'un objet mal placé en arrière-plan etc. 
Malheureusement, refaire des scènes après coup n'est que très rarement possible. 

Il est fréquent que les professionnels tournent les scènes dans le désordre, mais lorsqu'on est novice en production audiovisuelle, je vous conseille de tourner les scènes dans l'ordre de votre vidéo. Cela vous évitera des faux raccords, comme le fait qu'une personne porte un objet d'une main et dans un autre plan/angle de vue, elle le tient de l'autre main. 

Faites attention aux raccords

Enfin, soignez l'arrière-plan. Lorsque vous regardez une scène sur le petit écran de la caméra, l'arrière-plan peut paraître correct, mais lors du montage sur un plus grand écran, ces petits détails réapparaîtront et il sera trop tard pour modifier cela.
Pensez à tout ce qui peut apparaître dans le champ de la caméra avant d'enregistrer. 

ConseilConseil : Refaire plusieurs fois les scènes, même lorsque vous pensez que celle que vous venez de tourner est bonne.  

3- Prévoir du temps pour le travail post-production 

Bien évidemment, il vous faudra des logiciels de montage pour réaliser votre vidéoPrévoir assez de temps pour le montage vidéo qui peut s'avérer fastidieux
Utiliser un logiciel de montage est long et fastidieux, surtout si vous n'avez pas ou peu de compétences. Pour ma part, j'ai utilisé les logiciels de la Suite Adobe : Adobe Premiere Pro CC pour le montage ainsi que Adobe After Effects CC pour les effets (écriture manuscrite).
Pour éviter de perdre du temps à fouiller dans tous les recoins du logiciel, je vous conseille de regarder des tutoriels sur Internet. En un clic, vous pourrez apprendre facilement à créer un effet avec une explication pas-à-pas.  

ConseilConseil : Vous n'avez pas forcément besoin d'un logiciel de montage vidéo payant. Tous les ordinateurs en contiennent un automatiquement : Windows Movie Maker pour les ordinateurs Windows ou iMovie pour les Mac.

Créer vous-même une vidéo aura inévitablement un rendu moins professionnel que si vous choisissez de collaborer avec des professionnels de l'audiovisuel. Le résultat n'est peut-être pas parfait, mais impliquer toute une équipe dans la réalisation de la vidéo permet d'améliorer la cohésion de groupe et de transmettre la culture d'entreprise. 
De plus, vous pouvez commencer à produire des vidéos vous-même pour un usage en interne, et petit à petit, vos compétences s'amélioreront. 

Hébergez vos vidéos sur Libcast : Libcast
Testez la plateforme sans engagement avec 3Go de stockage gratuits : n'hésitez plus! 

Tester libcast

angelique.png

Angélique Aizpitarte 
Content Manager
@Libcast