3 manières d'utiliser la vidéo en classe. #BETT2016

3 manières d'utiliser la vidéo en classe. #BETT2016

Angelique Aizpitarte Aucun commentaire 26 janvier 2016 16:38:54 CET eLearning Read in english

Les experts du secteur de l'éducation se sont réunis du 20 au 23 Janvier 2016 lors du British Educational Training and Technology (BETT) Show au ExCel London. Plus qu'un salon commercial, de nombreuses conférences et tables rondes ont été organisées dans le but de présenter des nouveaux outils mais également de présenter des études de cas.

J'ai assisté à plusieurs d'entre elles pour être au courant des dernières tendances et bonnes pratiques. 
Dans cet article, je vous présente comment utiliser la vidéo en ligne en classe.
Note: je n'évoquerai pas les Massive Open Online Courses (MOOCs) dans cet article. Vous pouvez lire les articles dédiés aux MOOCs ici et ici.

Comment utiliser la vidéo en classe ?

  • En tant que support de cours :

    La vidéo peut être un bon support de cours.
    En effet, il a été démontré que les personnes se souviennent de 70% de ce qu'ils ont vu et entendu en même temps, comparé à un faible 20% de ce qu'ils entendent seulement et 30% de ce qu'ils voient seulement.
    Alors, comment l'utiliser?
    • Avant le cours en classe : l'approche "inversée" implique que les étudiants regardent une vidéo présentant la partie théorique du cours avant le cours afin de discuter du sujet et mettre en pratique les connaissances en classe. 
    • Pendant le cours : quelques professeurs préfèrent allouer du temps aux étudiants durant le cours pour qu'ils puissent regarder la partie théorique en vidéo. Cela permet à chaque élève d'apprendre à son rythme et de poser des questions au professeur à tout moment.
    • Comme ressource complémentaire : certaines Universités et Grandes Ecoles (comme Telemark University College en Norvège ou HEC Paris en France) filment les cours et conférences pour les publier en vidéo à la demande sur leur intranet. Les étudiants peuvent alors voir un cours qu'ils ont loupé ou revoir une partie du cours.
  • En tant qu'étude de cas :

    Expliquer des points clés d'un cours avec des études de cas en vidéo est de plus en plus courant.
    Généralement, cela ne requiert pas beaucoup de temps de préparation pour le professeur qui utilisent des vidéos déjà existantes, comme des reportages ou des vidéos créées par les entreprises concernées, et facilement trouvables sur Internet. 

  • En tant qu'activité en classe :

    Quelques professeurs utilisent également les vidéos en activité de groupe.
    C'est une méthode appréciée en cours de langue, car les élèves peuvent se voir et corriger leurs compétences orales ou de présentation.
    Attention: la réglementation est stricte si vous décidez de filmer des élèves. En savoir plus sur les bonnes pratiques

Une étude récente de Laia Albó (Université Pompeu Fabra de Barcelone, Espagne) montre que les étudiants préfèrent regarder des vidéos en classe plutôt que chez eux. 
Elle recommande d'utiliser la vidéo en ligne en début de cours pour présenter le cours théorique puis d'organiser des activités de groupes. Deux professeurs sont alors présents dans la salle pour les aider. Son étude a également démontré que l'interaction est plus importante avec cette méthode. 
Mais quelle est la différence avec les classes inversées ? 
Simplement, les vidéos sont regardées pendant le temps de classe et non avant le cours.

Les étudiants en 2016 ont grandi avec la technologie et Internet. 
Les principales barrières à l'entrée ne viennent donc pas du côté des élèves mais sont institutionnelles, technologiques et pédagogiques :C'est engager, mettre en valeur l'expérience et optimiser les aboutissements de l'éducation

  • Institutionnelles : introduire de nouvelles pratiques dans un système éducatif traditionnel prend du temps. 
  • Technologiques : certaines difficultés peuvent apparaître lorsque deux plateformes doivent être combinées (par exemple une plateforme MOOC et un LMS).
  • Pédagogiques : pour le moment, les professeurs ont encore besoin d'exemples pour être convaincus des bénéfices à utiliser la technologie en classe.

L'utilisation de la technologie dans l'éducation a ses "adopteurs précoces" (en référence à la courbe d'adoption de Rogers). Désormais, il faut qu'une première majorité d'enseignants soit convaincue. C'est à votre tour de convaincre votre organisation qu'un investissement en temps et en argent vaut le coup.

N'hésitez pas à partager vos expériences dans la partie commentaires plus bas.

Logo de LibcastFaites comme de nombreux établissements scolaires : hébergez vos vidéos scolaires sur la plateforme Libcast. 

Tester libcast

Angélique Aizpitarte

Angélique Aizpitarte 
Content Manager
@Libcast