Le matériel de base pour faire des vidéos soi-même

Le matériel de base pour faire des vidéos soi-même

Angelique Aizpitarte 1 Comment 16 janvier 2018 14:00:00 CET Production vidéo

"Par où commencer ? Qu'est-ce que je dois acheter pour faire mes vidéos ?". C'est une question légitime, que nous nous sommes également posée lorsque nous avons décidé de faire nos vidéos nous-même. Pour vous aider, voici une liste du matériel que je vous conseille d'acheter pour commencer :

1 - Une caméra ou un appareil photo 
2 - Une bonne carte mémoire
3 - Un trépied
4 - Un microphone externe
5 - (Bonus) Un éclairage artificiel

1 - Une caméra ou un appareil photo

Pour commencer, il n'est pas nécessaire d'investir dans une caméra très onéreuse. Pour choisir la bonne caméra, vous pouvez comparer les modèles des différentes marques selon vos critères déterminants :

  • Souhaitez-vous filmer en HD, 4K, 8K ? appareil_photo.png
  • Souhaitez-vous qu'elle soit connectée pour envoyer en wifi vos fichiers vidéos ?
  • Voulez-vous investir dans un équipement qui puisse faire double emploi : filmer et prendre des photos ?

De notre côté, nous avons opté pour le DSLR (Appareil Photo Reflex Numérique) Canon 700D qui était au moment de notre achat l'appareil photo qui nous semblait le meilleur rapport qualité/prix. Quelques années plus tard, nous en sommes toujours très satisfaits pour nos tournages ponctuels. 

2 - Une bonne carte mémoire

Deuxième élément souvent négligé mais pourtant très important : une bonne carte mémoire. En effet, les cartes bas de gamme ne seront sans doute pas adaptées à l'enregistrement vidéo. Comment choisir sa carte mémoire ? Quels sont les éléments à prendre en compte ?

cartesmemoires.png
  • Le format de la carte dépend de l'appareil que vous utilisez. Regardez sur la notice de votre équipement pour savoir quel format sera adapté : cela peut être une carte SD (qui est le format le plus répandu sur les DSLR moyen de gamme), une memory stick pour les appareils Sony etc.
  • La capacité de stockage. Pour enregistrer des vidéos sans devoir vous soucier de changer la carte mémoire en cours de tournage, je vous conseille d'acheter une carte mémoire d'au moins 32 voire 64 Go pour commencer
    Attention, vérifier la compatibilité avec votre équipement. À savoir que s'il est indiqué que l'appareil / la caméra supporte les SDXC (Secure Digital eXtreme Capacity, les cartes de grande capacité), alors elle supportera les SDHC (Secure Digital High Capacity) et les SD (Secure Digital).
  • La vitesse d'écriture : pour enregistrer une vidéo de qualité sur sa carte mémoire,  il est nécessaire d'avoir une carte mémoire enregistrant au minimum 10 Mo/sec. 
    Comment savoir la vitesse d'écriture de sa carte ? Il suffit de regarder la classe, représentée par un chiffre qui apparait dans le logo Classe c : une C10 enregistrera à 10 Mo/sec par qu'une C6 enregistrera à seulement 6Mo/sec. 
    Avec l'amélioration des cartes mémoires, de nouvelles classes sont apparues : tout d'abord les classes UHS, puis les classes V.  

    Pour de la vidéo HD, il faudra se tourner vers une carte enregistrant au minimum à 10 Mo/sec, soit une C10 , ou UHS1 (ou U3) ou V10 (ou plus).
     
    Pour résumer : 
    • Pour filmer en HD, une carte C10, UHS1, UHS3, V10 ou V30 sera adéquate.
    • Pour filmer en 4K, une carte V60 sera adéquate.
    • Pour filmer en 8K, une carte V90 sera adéquate (attention, peu d'équipement supporte ces cartes pour le moment). 

    Quel est le risque d'utiliser une carte mémoire peu performante ? Vos fichiers risquent d'être mal enregistrés, et corrompus. Et un fichier corrompu sera impossible à lire, et donc à jeter !

    Chez Libcast, nous avons opté pour deux cartes mémoires de la marque SanDisk (une référence dans ce secteur) compatibles avec notre appareil : deux SDHC, l'une de 32Go et l'autre de 8Go. Toutes les deux ont une classe 10 donc sont optimisées pour l'enregistrement vidéo. Celle de 32Go est une classe UHS3, qui permet de filmer en 4K. 

3 - Un trépied

trepied.pngTroisième élément important pour la réalisation de vidéos : utiliser un trépied. Il permet d'avoir une image stable et un rendu plus professionnelIl est indispensable si vous tournez des vidéos "face caméra". Filmer sans trépied sera plus pertinent si vous filmez des vidéos "dans l'action", en suivant l'un des protagonistes qui marche par exemple.

Chez Libcast, nous en avons deux : le trépied Bilora Pro 22 qui est robuste mais un peu lourd, et le trépied Ideal Solution PFV 5 plus léger mais plus fragile, qui est pratique pour les déplacements

4 - Un micro externe  

Le micro externe permet d'atténuer l'écho d'une pièce et capter un son plus clair.
C'est un élément vraiment important car lorsque vous y réfléchissez, seriez-vous plus poussé à couper une vidéo avec une mauvaise qualité d'image ou un son de mauvaise qualité ? Investir dans un microphone externe permet un son plus clair
Un micro externe ne coûte pas forcément cher à l'achat, mais peut vous permettre d'avoir un rendu professionnel à votre vidéo. 

Nous avons opté pour un micro cravate de la marque BOYA BY-M1. Pour un premier investissement, il fait très bien l'affaire. Nous le branchons sur notre caméra, le son du micro est donc directement synchronisé à l'image, il n'est donc pas nécessaire de synchroniser la piste audio à la piste vidéo sur le logiciel de montage. 

5 - (BONUS) Un éclairage artificiel

Si vous filmez dans un endroit peu lumineux, je vous conseille d'investir dans un éclairage artificiel. 
Idéalement, il faut trois spots pour éliminer toute ombre à l'image : une lumière principale sur la gauche du sujet filmé, une autre sur la droite du sujet pour éliminer les ombres créées par la première, et enfin, une dernière placée derrière le sujet. 
N'y connaissant pas grand chose au moment où nous avons investi, nous avons acheté deux spots normalement destinés à la photographie que nous plaçons sur la gauche et la droite du sujet.
C'est seulement plus tard que nous avons appris que ce n'était pas le plus adapté pour la vidéo. En revanche, pour notre utilisation, nous estimons que cela nous convient. 

eclairage.png

Concernant les ampoules, là encore, plusieurs choix s'offrent à vous et peuvent aider à transmettre un message implicitement. Par exemple, les lumières froides (qui tendent vers le bleu) aident à amener une idée de dureté, de professionnalisme alors que les lumières chaudes (qui tendent vers l'orange et le rouge) amènent une idée de "cocooning" et de "convivialité".

Aller plus loin : 6 erreurs à éviter lors de la réalisation de vidéos professionnelles

Lire l'article sur le matériel adéquat pour faire du live streaming

[ Live Streaming ]

Pour diffuser en direct sur internet, d'autres équipements seront nécessaires, tels qu'un encodeur et une plateforme vidéo.

Lire l'article

Angélique AIZPITARTE

Angélique Aizpitarte 
Rédactrice Web
@Libcast